Accueil » Tutoriaux - How To » [Tuto] Serveur Web & Wake On Lan sur Synology

[Tuto] Serveur Web & Wake On Lan sur Synology

Pour continuer dans la série des tutoriaux sympa qui amène votre NAS Synology du simple stockeur de fichier en réseau en machine à tout faire, voici un nouvel article qui va vous présenter l’une des fonctions que j’apprécie tout particulièrement sur mon DS411 : Le WOL (Wake On LAN).

 

Cette fonction est disponible dans les deux sens, c’est à dire qu’on pourra effectuer des mises en veille de l’appareil et le réveiller grâce au WOL et inversement. Pour cette fonction, les NAS Synology disposent d’un logiciel applicatif qui permet d’installer le software DSM, d’obtenir les infos réseaux, de se connecter via un raccourci au DSM et enfin d’opérer un Wake On Lan. En situation c’est facile à comprendre :

1/ Lorsque vous ne vous servez pas de votre NAS, vous pouvez soit le laisser connecté et le laisser gérer sa « veille » (qui consiste uniquement à mettre en veille les disques durs)

2/ Ou 2e possibilité : éteindre le NAS et économiser encore sur la consommation électrique. Votre NAS consomme entre 11 et 30W (suivant les modèles) en « veille des disques durs » car la carte mère est elle totalement opérationnelle. Heureusement le CPU ne consomme que très peu (un DS411 consomme 20W).

 

Évidement on en est conscient : éteindre le NAS c’est la meilleure solution mais c’est contraignant ! Surtout si ce dernier se trouve dans une salle informatique ou pas facilement accessible si ce dernier n’est pas à côté de votre ordinateur. Du coup la fonction Wake On Lan permettra à n’importe quel ordinateur qui a besoin de se connecter de pouvoir envoyer une commande spéciale sur le réseau qui va réveiller le NAS. Le synology n’est pas totalement éteint mais presque. Seule la carte réseau consomme du courant pour se rallumer à la demande (en général des poussières de Watts bien en dessous des 20W du CPU). Vous appuyez sur le bouton, le NAS redémarre et s’active pour l’utilisateur ! Pratique non ?

Voyons maintenant l’autre côté du miroir avec ce tuto :


Le NAS pour démarrer votre Ordinateur !

 

L’idée et la pratique sont vraiment très simple : Vous êtes un adèpte du controle à distance de votre ordinateur et, comme beaucoup vous aimez prendre la main sur votre ordinateur pour effectuer des actions comme si vous étiez chez vous : Lancer un téléchargement (d’ubuntu par exemple), envoyer un mail, copier un fichier, transférer via FTP ou que sais je encore ! Le soucis c’est que ce matin, en mode « je suis en retard », vous avez oublié d’allumer votre bécane et ne pourrez alors pas faire ce que vous vouliez ! Et bien nous allons vous expliquer comment allumer votre ordinateur grâce au Synology.

Pas de panique, nous allons vous expliquer comment faire ! Remarquez que ce qui suit n’est pas forcément spécifique aux NAS mais peut s’appliquer avec un second ordinateur capable de tenir un serveur web. Evidement il faut pour cela que l’ordinateur en question soit lui allumé ! L’avantage du NAS c’est qu’il consomme peu et reste accessible tout le temps 🙂

La commande de réveil de votre ordinateur est utilisable via un script PHP et quelques lignes de code HTML. Ce script a été réalisté par Tonton Glen pour la communauté Synology (Lire le topic officiel sur Nas-Forum) et facile à mettre en place, cependant, il faut pouvoir modifier quelques lignes, toucher au cœur du Synology (Telnet /SSH) et modifier un paramètre de la carte réseau Windows 7 (ou autre windows … pour les Mac désolé je ne sais pas si c’est la même chose).

Wake On LAN ou Wake on WAN ? La différence est compréhensible : le WOL (Lan) c’est l’action du réveil d’un ordinateur ou périphérique sur le même réseau. le WOW (Wan) c’est réveiller un ordinateur ou périphérique depuis n’importe ou via le Web. Ce que nous faisons ici est du WOL (Lan) cependant il est utilisable aussi bien en WOW (Wan). Pourquoi ? En fait le Wake On Wan doit être une fonction implémentée dans un modem routeur, chose qui n’existe que très rarement (voir pas du tout) dans les Box des FAI. Du coup, nous avons besoin d’un ordinateur sur le LAN pour effectuer un Wake sur un ordinateur du même réseau. Mais là ou ça devient intéressant c’est que via un serveur web, on est capable de transposer la commande depuis n’importe quel ordinateur via Internet (ou même l’iPhone par exemple) ! Un WOL&W quoi 🙂

Est ce utile de préciser qu’évidement si vous mettez ces fichiers sur un site Internet chez un Hébergeur (exemple OVH, 1&1, Infomaniak) cela ne fonctionnera pas ?


Prérequis

  • 1 modem routeur capable de tenir une redirection du port 80 (fonction NAT présente dans 99% des modems actuels)
  • 1 ordinateur sous Windows 7 (plus ou moins …) avec une carte qui accèpte le WOL (99% des cas …)
  • 1 NAS ou 1 ordinateur ou tout autre périphérique CHEZ VOUS capable de tenir un serveur Web
  • Le pack Wake On Lan Synology par Tonton Glen (téléchargeable ici)


1. Activation du serveur Web sur le Synology (DSM 3.2)

Très simple : Connectez vous à l’adresse de votre Synology (exemple http://192.168.1.15:5000). Sous le panneau de configuration,activez le Webstation dans Services Web

Cette activation va créer un répertoire à la racine du NAS nommé web

Pour éviter d’éventuel problèmes par la suite, il est conseillé de modifier une ligne du php.ini présente dans la configuration du Syno, ce fichier est atteignable uniquement via TelNet ou SSH. Si vous ne les avez pas encore activé, vous pouvez le faire dans Panneau de Configuration > Terminal > Cochez Telnet et/ou SSH.

Telnet n’est pas sécurisé (bien qu’en mode local cela présente peu de risque) et nécessite juste de lancer une commande dans windows pour se connecter au NAS (Démarrer > Executer > CMD puis tapez : Telnet 192.168.1.15 et entrer (un login/mot de passe admin vous sera demandé)

Via SSH c’est un peu plus sécurisé mais vous aurez besoin d’un logiciel comme PuTTY par exemple. Lancez PuTTY, spécifiez l’adresse IP du NAS (192.168.1.15 dans notre exemple) et le port 22 (ou 443 si vous avez activé le port sécurisé)

Enfin, vous n’aurez qu’à modifier une ligne dans le fichier php.ini se trouvant dans le répertoire /usr/syno/etc/

Pour cela voici la liste des commandes à taper :

cd /usr/syno/etc

vi php.ini

recherchez la ligne suivante :
;extension=php_sockets.dll

Appuyez maintenant sur la touche i du clavier (= insertion de texte) et supprimez le « ; » se trouvant devant la ligne.

Faites Echap puis tapez :wq (ce qui va enregistrer et quitter votre fichier)

Une fois terminée, redémarrez le Synology pour que tout soit prit en compte

2. Redirection de port 80 et DNS Dynamique

Votre Synology (ou serveur web) est désormais activé ! Bien, cependant il n’est absolument pas connu de l’internet ! La solution pour y remédier s’appelle le NAT (explication à la section 1.2) et le routage par DNS Dynamique (un compte Dyndns ou No-IP (disponible en section 4 de ce tuto). Il suffira simplement de router le port 80 (Web) sur l’adresse IP de votre NAS (exemple 192.168.1.15) du port 80 en local.


3. Installation du pack Wake On Lan de Tonton Glenn

Pour commencer, vous allez devoir extraire les fichiers dans un sous répertoire du répertoire Web présent sur le NAS (rappel : il a été créé automatiquement lorsque vous avez Activé le service Web). Dans notre exemple, ces fichiers seront déplacés dans /web/Wake

Pour lancer la page, il suffira ensuite d’afficher http://192.168.1.15/Wake depuis un ordinateur présent sur le réseau local ou en remplaçant l’IP locale par l’IP de votre connexion Internet (trouvable par exemple en utilisant le service http://www.mon-ip.com) ou mieux avec un service de DNS Dynamique qui donnerait par exemple http://MonNAS.no-ip.org/Wake

Vous pouvez le mettre directement en racine de /web, cependant si vous voulez garder cela discret ou si vous envisagez par la suite d’héberger un site, blog ou un autre service, il est plus judicieux de le découper en sous répertoire.

Le pack de Tonton se compose de répertoire et fichier comme voici

A noter qu’il est prévu pour contrôler et effectuer un Wake On Lan pour 3 ordinateurs, à vous de bidouiller et de rajouter des fichiers si vous en voulez plus. Le fichier qui nous intéresse est l’index.html et action.php. Ce sont eux qui contiennent les informations qui sont propres à votre configuration. Aussi, veillez à modifier ces fichiers avec Notepad, Notepad++ ou autre mais surtout pas un éditeur HTML comme Frontpage par exemple !


Ouvrez le fichier action.php

Repérez la ligne $ip_addy = « 192.168.1.255 »;     // Adresse de Broadcast du reseau

et modifiez la si votre adresse réseau est différente (attention, on parle de l’adresse de broadcast, il y a 99.99% de chance pour que celle ci se termine en « 255 » ! Si votre réseau est en 192.168.1.x alors vous n’avez rien à modifier) Si par contre il est en 192.168.0.x ou 10.78.144.x alors vous aurez à modifier cette ligne plus une plus bas nommée : $sock = fsockopen(« udp://192.168.1.255« ,9 ,$errno, $errostr); Modifiez encore cette adresse ip puis sauvez.


Ouvrez le fichier index.html

Nous allons modifier quelques lignes à partir de <!–  ### Affichage et configuration PC 1 ### –>

Vous allez trouver une section sur « les informations de notre machine »

Remplissez simplement le Nom du PC, la description (sans jamais touchez aux codes <b> <br> </br>)

mais surtout la section plus bas sur « les actions de nos boutons »

Modifiez l’adresse 00:00:00:00:00:00 par votre propre adresse MAC. Pour l’obtenir via Windows il faut cliquer sur Démarrer > Exécuter > CMD puis valider. A l’invite de commande taper ipconfig/all puis entrer. Remontez la ligne pour trouver une adresse de type FF:00:A1:B5:47:AE, cette adresse vous est propre.

Si vous utilisez TSE ou LogMein, une procédure avec le pack de Tonton est disponible. Il suffira de coller le raccourci directement sur la page Web. Répétez l’opération si vous voulez réaliser du Wake On Lan / TSE / Logmein sur vos autres ordinateurs (A noter que pour Logmein, le raccourci change si vous réinstallez votre PC !)


4. Activation du Wake On Lan (Windows 7)

Rien de compliqué ! Par défaut, votre carte réseau n’active pas la fonction Wake On Lan du coup, la seule chose à faire est de modifier ce paramètre. Notez que suivant votre carte mère vous aurez peut être besoin de modifier un paramètre au Bios pour activer la fonction.

Rendez vous sur le Centre de Partage Windows (clic droit > Propriété sur l’icône Réseau de votre bureau Windows ou Démarrer > Panneau de Configuration > Réseau et Internet > Centre réseau et partage) Choisissez Modifier les paramètres de la carte

Trouvez votre carte réseau filaire puis clic droit > Propriétés puis Configurer

Dans la partie « Gestion de la consommation« , cochez les options de Wake On Lan : tout ce qui concerne les Magic Packet et le Wake On Link. Le dernier Wake On Pattern Match n’est pas nécessaire (A noter que l’endroit et l’option de Wake on Lan peut varier suivant votre matériel et votre version de drivers ou de windows).


5. Conclusion

C’est terminé ! Eteignez à présent votre ordinateur lancez une page web de votre téléphone ou d’un autre ordinateur puis activez le bouton pour démarrer votre PC !

A noter qu’il existe aussi l’application Wake sur iPhone ou autres iDevice qui permet de faire un Wake On Lan simplement (attention il faut renseigner l’adresse IP en plus de l’adresse MAC pour que cela fonctionne … Je vois pas bien pourquoi mais sinon cela ne fonctionne pas). A noter que cela fonctionne uniquement lorsque votre iPhone est connecté au réseau chez vous (même avec le VPN j’ai pas réussi à le faire fonctionner :s). Mais cela peut s’avérer quand même pratique 🙂

Sur Windows Phone, il y a aussi l’application Wake On Lan.

8 plusieurs commentaires

  1. Salut freeman.
    La freebox gère nativement la diffussion du magic packet sur le lan (port 9)
    Du coup, sur l’iPhone avec l’application iwol tu renseignes l’adresse ip de la freebox, l’adresse Mac de l’appareil que tu veux réveiller et basta. Ça marche en 3G edge et wifi (il faut mettre l’iP locale ou utiliser le VPN pour ce dernier cas)

  2. Une autre appli pour Windows Phone un peu plus sexy et en français 😉
    http://windowsphone.com/s?appid=dd5ce566-39ab-e011-a53c-78e7d1fa76f8

  3. Bonjour, je m’excuse pour la demande mais quelqu’un pourrait il upload le pack de Tonton Glenn.
    Car j’ai beau chercher le pack et impossible de trouver un lien encore utilisable.

    Merci pour vos réponse

    Cordialement

  4. Heu… c’est une idée ou n’importe qui pourra allumer/éteindre votre pc sans aucune restriction ? …

    Le tuto m’a l’air nickel à ce détail près 🙂

    Merci pour cet article 😉

  5. Oui mais après on peut limiter l’accès avec un .htaccess via login/mdp 🙂

  6. bjr,

    j’ai bien compris le tuto pour piloter un PC (par ex) depuis le NAS, mais je ne vois pas comment piloter le NAS depuis internet (cf 5e § : « Du coup la fonction Wake On Lan permettra à n’importe quel ordinateur
    qui a besoin de se connecter de pouvoir envoyer une commande spéciale
    sur le réseau qui va réveiller le NAS. »)
    merci d’éclairer ma lanterne !

  7. Bonjour,
    Personnellement je voudrais pouvoir réveiller mon NAS Synology par le web en utilisant le WOW.
    Depuis un autre réseau sur un internet, j’arrive à accéder à mes fichiers sur le NAS, à envoyer des paquets magiques au NAS par Wol Wake On Lan Wan sur Android, mais cela ne le réveille pas.
    Existe-t-il une solution? J’ai cherché mais sans résultat.
    Cordialement

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*