Google+
Home » Internet » Hadopi supprime des emplois

Hadopi supprime des emplois

633393711 Effet d’une bombe il y a quelques jours sur Internet et un épisode de plus à la série Hadopi. Cette fois ci elle connais une phase plus triste et non moins complétement absurde.

Jérôme Bourreau-Guggenheim, cadre de la chaîne TF1, viens de se faire virer pour avoir envoyer un mail PRIVE de critique au ministère concernant la loi. Les services du Ministère de la Culture, régie sous Mme Albanel, ayant reçu le courrier, ont renvoyés sans scrupule ce message au directeur de la chaîne. Convoqué, le directeur de eTF1, le pôle numérique, ce dernier lui lit le mail mot à mot et le licencie dans la foulée en lui expliquant que ses idées vont à l’encontre des règles de TF1 qui prône l’HADOPI !

De son côté, au ministère on ne “comprend pas” comment cet email privé s’est retrouvé à la direction de TF1 (On pourra juste se souvenir que Mr Sarkozy et le Directeur de la chaîne sont assez proche …). Et pour Mme Albanel ? Elle s’offusque juste qu’on la cite dans Libé avec un titre raccoleur : viré par Mme Albanel. Mais aucun soucis particulier à l’encontre du cadre de TF1 viré indirectement tout de même par sa faute !

Chez TF1 on s’explique sur le forum en ligne, après une question simple : Pouvez vous expliquer le licenciement de Mr. Jérôme Bourreau-Guggenheim ?

Voici la réponse officielle :

Bonjour,

Le Groupe TF1 a toujours manifesté une position de soutien au projet de loi " Création et Internet " HADOPI pour mettre en place un système de réponse graduée contre le piratage.
TF1 est le seul groupe audiovisuel à avoir engagé des procédures contre le piratage de ses œuvres et pour défendre la création et la production françaises ainsi que les intérêts des ayants-droits.
C’est dans ce contexte  que les prises de position particulièrement radicales exprimées publiquement à plusieurs reprises, en cette qualité, par le Responsable du Pôle Innovation Web de TF1, ont conduit l’entreprise à se séparer de ce responsable pour deux raisons : 
- elles sont contraires aux déclarations officielles du groupe TF1, notoirement en faveur de cette loi,
- elles sont incompatibles avec ses responsabilités au sein d’e-TF1, filiale du groupe en charge, également, de la lutte contre le piratage sur internet.

L’entreprise déplore d’avoir été contrainte de mettre sur la place publique une décision qui concerne l’un de ses collaborateurs dans une affaire strictement interne.

Son Avocat à évidement saisit les prud’hommes pour discrimination d’avis politique.

 12960_une-albanelChristine Albanel, le diable s’habille en prada

 

Et vous voulez le meilleur pour la fin ?

Le logiciel de sécurisation Hadopi, ce fameux mouchard qui servira à vous déculpabilisé en cas de téléchargement illicite sera PAYANT ! Oui oui vous ne rêvez pas, et voici l’explication officielle : C’est comme les logiciels de contrôles parentaux, ils sont payants, cela a un coût !

Cerise sur le gâteaux, on nous explique que “Le bon père de famille” verra bien l’intérêt de ce logiciel afin d’éviter toutes coupure d’accès Internet provoqué par ses bambins fana du téléchargement !

Ah mais Christine a aussi du répondant : si vous ne piratez pas non seulement vous ne risquez pas de suspension et vous n’êtes pas obligés de mettre un logiciel de sécurisation

Oui sauf que si vous êtes prit en flagrant délit de piratage et que, même si de bonne foi (ou de mauvaise), la commission pourra vous obliger à installer le logiciel !!!

Vivement l’ère Coréenne … Ca manquait par ici …